Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Réséquer une peau distendue et excédentaire à la face interne des bras afin de leurs redonner un galbe harmonieux.

Réalisée sous anesthésie générale, la taille et la position de la cicatrice sera fonction de la quantité de peau à réséquer. Celle-ci peut être horizontale dans l'aisselle, verticale à la face interne des bras ou les deux. Une lipoaspiration complémentaire est le plus souvent réalisée.
Une prise en charge partielle par l'Assurance Maladie est possible sous conditions et après avis du Médecin Conseil lors d'une demande d'entente préalable. L'hospitalisation est en moyenne de 1 à 2 jours. Un vêtement de contention doit être porté durant au moins 3 semaines, jour et nuit. Les douleurs postopératoires sont le plus souvent légères et bien contrôlées par les antalgiques.
Tout effort physique est à proscrire durant 3 semaines et la reprise des activités sportives n'est conseillée qu'à partir du 3ème mois postopératoire.

Fiche de la SOFCPRE au format pdf

Réséquer une peau distendue et excédentaire à la face interne des cuisses afin de leurs redonner un galbe harmonieux.

Réalisée sous anesthésie générale, la taille et la position de la cicatrice sera fonction de la quantité de peau à réséquer. Celle-ci peut être horizontale dans le pli de l'aine, verticale à la face interne des cuisses ou les deux. Une lipoaspiration complémentaire est le plus souvent réalisée.
Une prise en charge partielle par l'Assurance Maladie est possible sous conditions et après avis du Médecin Conseil lors d'une demande d'entente préalable.
L'hospitalisation est en moyenne de 3 jours. Un collant de contention doit être porté durant 1 mois, jour et nuit. Un traitement anticoagulant est nécessaire durant 15 jours postopératoires. Les douleurs postopératoires sont le plus souvent modérées et bien contrôlées par les antalgiques.
Tout effort physique est à proscrire durant 3 semaines et la reprise des activités sportives n'est conseillée qu'à partir du 3ème mois postopératoire.

Fiche de la SOFCPRE au format pdf

Réduire une surcharge graisseuse localisée résistante aux régimes et à l'activité sportive.

Le plus souvent réalisée sous anesthésie générale, la graisse superflue est extraite à l'aide de canules introduites sous la peau par de petites incisions centimétriques. La peau n'étant pas réséquée le résultat est conditionné par sa capacité à la rétraction. Les meilleurs résultats sont donc obtenus chez les sujets jeunes avec une peau non vergeturée.
L'hospitalisation de courte durée est de 1 à 2 jours en fonction de l'étendue de la lipoaspiration. Un vêtement de contention est mis en place pour une durée de 3 semaines à 1 mois jour et nuit. Les douleurs postopératoires sont le plus souvent modérées et bien contrôlées par les antalgiques.
Tout effort physique est à proscrire durant 3 semaines et la reprise des activités sportives n'est conseillée qu'à partir du 2ème mois postopératoire.
Le résultat définitif est obtenu entre 3 à 6 mois après l'intervention, après disparition de l'œdème et rétraction de la peau.

Fiche de la SOFCPRE au format pdf

Pour des raisons de confidentialité, aucun cas clinique ne sera publié sur ce site.
Cependant, des photographies pré- et post-opératoires pourront vous être présentées dans le cadre d'une consultation au cabinet.

Dernière modification effectuée le 06.07.2021